Événements

Marquez vos calendriers ! Regardez ce qui va se passer dans le monde de l’ACS et de la couverture sanitaire universelle.

Prochains événements

Groupe restreint du collaboratif des enseignements de la redevabilité

Nairobi, Kenya
16-17 avril 2019

Malgré leur engagement politique de taille en faveur de la couverture sanitaire universelle (CSU) en Afrique, et l’accès aux solutions basées sur des données probantes pour faire progresser la CSU, les pays sont toujours confrontés aux défis de traduire en action les preuves et les politiques à leur disposition. En outre, il y’a un manque d’engagement de la part de certaines parties prenantes telles que le secteur privé et la société civile, pour ne citer que quelques-unes. Pour réaliser des progrès équitables vers la CSU, les pays doivent impliquer et être à l’écoute des parties prenantes issues de tous les secteurs, tout en accordant une attention particulière aux voix souvent sous-représentées.

En partenariat avec Amref Health Africa, le projet ACS prépare le lancement officiel de son premier collaboratif régional pour l’apprentissage en engageant des groupes restreints de parties prenantes issus de gouvernements, de la société civile et d’organisations universitaires qui vont se focaliser sur la redevabilité du financement de la CSU. Au cours de cette réunion initiale du groupe restreint, les participants partageront leurs expériences et leurs connaissances, identifieront les écarts et collaboreront pour créer des approches en vue de renforcer la redevabilité pour des progrès plus équitable vers la CSU.

 

 

 

 

 

 

Événements recents

La conférence internationale pour le programme de santé en Afrique (AHAIC)

Kigali, Rwanda
3-7 mars 2019

La conférence internationale pour le programme de santé en Afrique (AHAIC) à Kigali, au Rwanda a réuni plus de 1 500 participants venus du monde entier pour s’unir autour d’un engagement à agir en faveur de la couverture sanitaire universelle. Au cours de la pré-conférence des jeunes, plus de 40 d’entre eux ont participé à une séance interactive dirigée par ACS et axée sur des initiatives de communication et de plaidoyer, ce qui leur a donné l’occasion de faire un exercice pratique de plaidoyer et de créer des messages significatifs. Au cours de la conférence principale, ACS a fait un exposé sur les conclusions d’une étude de cas menée au Burkina Faso et axée sur le rôle des organisations de la société civile dans la promotion de la CSU.

Pause and Learn

Nairobi, Kenya
5-7 février 2019

En février 2019, l’équipe ACS s’est réunie à Nairobi, au Kenya, pour notre conférence annuelle « Pause and Learn. » Nous avons réfléchi à ce que nous avons appris jusqu’à présent et avons collaboré pour améliorer nos processus et nos méthodologies et pour planifier comment nous ferons progresser notre travail cette année, en particulier avec le lancement de nos activités au Botswana et en Namibie.

Atelier régional

Accra, Ghana
février 2018

L’Atelier régional d’Accra a réuni 60+ personnes pour discuter des difficultés et des possibilités de la CSU, ainsi que pour fournir du feedback initial sur la façon dont l’ACS prend forme.

Les participants à l’atelier comprenaient des représentants des gouvernements, de la société civile et du secteur privé en Afrique subsaharienne ; beaucoup venaient des cinq pays dans lesquels l’ACS avait déjà conduit des consultations. L’atelier a été une excellente occasion de stimuler la collaboration entre des parties prenantes ayant des perspectives très différentes – exactement le type de collaboration qui permettra de faire des progrès vers la CSU.

Consultations dans les pays

2017

Tout au long de 2017, l’ACS a eu des consultations avec des parties prenantes dans cinq pays de l’Afrique subsaharienne : le Nigeria, le Sénégal, l’Ouganda, le Burkina Faso et la Tanzanie.

Ces pays ont manifesté une grande volonté politique en matière de couverture sanitaire universelle, mais ils ont rencontré des difficultés pour en faire une réalité. Notre processus étendu de consultation nous a permis d’entendre des parties prenantes très variées, d’identifier les principaux obstacles et opportunités pour la CSU et de concentrer nos efforts pour aller de l’avant.